-
News (5-Mai-2006)!!!!
- Ca y est, c'est notre dernier jour en Inde (et hors d'europe depuis 11 mois).
- On est a New Delhi (43C, pollue, bruyant :-) et on a hate d'arriver demain soir a budapest pour retrouver Beatrice (ami d'enfance et temoin de Marina)/Mickael et le petit Remy, qui ont fait le deplacement d'Amsterdam pour passer quelques jours avec nous.
- On part cette nuit a 2h du matin et on arrive demain a 7h a Londres avant de reprendre un avion dans l'apres midi (16h)
- Ca fait 50 semaines qu'on est pati, donc plus qu'une semaine avant le retour a Paris le 13 mai. La semaine prochaine, on est a Budapest (3/4 jours) puis a Helsinki (2/3).
- On est hyper content de revenir en Eurpoe afin de revoir notre famille et nos amis, meme si voyager va nous manquer aussi (Quoique que voyager en Inde est tres fatiguant :-).

Voici un court mode d emploi pour notre blog:
- Nos posts sont organises par date et lieu (ville/pays),
- Ci-dessous a gauche, se trouvent les derniers ajouts (le dernier en haut),
- Ci-dessous a droite, se trouvent la liste des derniers ajouts et les archives classees mensuellement,
- Dans les prochains jours, des photos seront rajoutees.

jeudi, mars 23, 2006

 

22-23 Mars 2006: Mysore (Inde)

3h de tapes cul a l'arriere d'un bus tout cabosse sans fenetre avec les klaxons plein la tete. Heureux d'arrives et de marcher un peu pour aller trouver un hotel.
Ca devient une habitude nous mangeons toujours dans les grandes cantines populaire ou les locaux defilent a une vitesse tellement c'est bon et peu cher. Il y a toujours le lavabo pour se laver les mains, les grandes banquettes qui collent et les tables aussi, le systeme hierarchique des serveurs.... On deguste les menus Thalis du nord et du sud. Ceux sont en fait des petites sauces (kadai) servies dans une grand plat rond en allu avec les fameuses galettes: Parotta, Chapatti, Nan, Roti, une tres chouette du Nord la Kulcha. On melange avec les doigts au milieu et on ramasse a l'aide des differentes galettes qu'il faut decouper (dechirer est plus approprie) avec une seule main, la main droite bien sur, l'autre sert pour les toilettes ( rapelez-vous pas de PQ en Inde). Bonne app!!
Au petit dejeuner pas de pain, confiture ou beurre pour nos palets d'occidentaux, Non, on prend des Ildy ( petit pain a base de riz et lait de coco) ou Idiyappam (nouilles a base de riz et lait de coco). Jerome ne se lasse pas des masala Dosa, grande crepes servie avec une sauce (epicee inutile de le preciser n'est-ce pas). Le riz Biryani (beurre eclaircis et safran) on aime aussi ainsi que tous les Alu: Alu Gobi, Palak, Mutter, Fry, Dal. Et avec les temperatures rien de tel qu'un riz au yaourt et les lassis ou fruit shake.
L'hotel ou nous partagons la salle de bain avec un charmante grosse araignee qui fait peur, est donc a cote de la cantine, on est content!

Mysore est connus pour son fameux palace et le marche aux fleurs et aux senteurs. Nous y sommes alles a la tombee de la nuit et franchement c'est un de nos meilleurs marches visites jusqu'a present. Superbes etals de legumes. Un parfum de jasmin embaume tous le marche et les colliers de fleurs absolument extraordinaires peuvent s'acheter au metre! Animation geniale! ET les couleurs encore les couleurs que c'est BEAU!!! Les femmes en plus de porter de magnifique saris, accrochent aussi des couronnes de fleurs a leur longues tresses ou cheveux attaches. Elle portent aussi ennormement de bijoux dont les fameux bangles, bracelets qui s'achetent par 10aine. Percing aux oreilles et nez classique aussi , et les jolis bracelets pour les chevilles avec petites clochettes .
A Hampi, dans un des temples que nous visitions, est arrivee une classe de jeune fille, c'est inimaginable le bruit que fait 30 bracelets a chevilles dans un hall de temple!!! GENIAL

Le palais est classe comme un des plus extraodinaires de l'Inde qui donne une idee de la folie des grandeurs des maharajas d'antan. En effet nous confirmons......chaque piece est d'une extravagance, c'est dingue. Miroirs, plafonds en tek de Birmanie sculpte, portes en argent massif, mosaiques de fleurs, marbre incruste de pierres precieuses et couleur folles. Dommage pas de photos autorisees.

Autre petit aspect culturel qui ne nous a pas echappe ce sont les doudous des Indiens!!! Quand ils voyagent ils ont toujours avec eux un petit bout de tissus du style nos mouchoirs en tissus mais en plus grand. Ca sert pour s'essuyer le visage, la banquette de bus ou train ou plutot taper la banquette avec pour enlever la poussiere etc.....

Les camions sont aussi superbemenet decores avec des messages religieux imprimes et beaucoup beaucoup de fleur!!

Jerome a decide de se faire plus local et de se laisser pousser la moustache. Seulement voila il faut savoir l'entretenir. Nous passons devant les petites baraques de barbier et Jerome se laisserait bien tente pour un petit coup de ciceaux. Il y en a 2 cote a cote, un ou il y a beaucoup de monde et un ou il y a personne. Pas trop le temps de s'eterniser non plus donc on fait ce qui est a l'evidence pas tres intelligent: on va la ou il y a personne!!!! C'est un petit vieux et en cherchant ces ciseaux Jerome s'est rendus compte qu'il voyait pas si bien que ca malgres ses lunettes!!!! Mais le plus drole c'etait les 3 jeunes d'a cote qui n'arretaient pas de le taquiner et lui s'enervait........finalement pas de sang qui a coule, la moustache est bien taillee et il etait tres content du petit billet que nous lui avons donne.

Nous sommes super content on vient d'apprendre qu'il n'y a pas de bus couchettes pour Cochin.....sieges inclinables ohohohoho la nuit va etre longue......
Va et vient incroyable a regarder dans la station de bus, couleurs, sourires, regards et grattages de testicules.....ouaip les Indiens le pratique beaucoup!!! Sur ce a plus pour les nouvelles des sieges inclinables. On nous a dit qu'il y a air co et on a repondus, merci mais on nous l'a deja faite celle la:)


mardi, mars 21, 2006

 

17-21 Mars 2006: Bangalore (Inde)

Pour le train de nuit r.a.s sinon que notre voisin de la banquette du haut nous a demande de bouger nos chaussures......auraient-elles des odeurs de chaussures tres souvent portees dans les tropiques????????
Bangalore ou l'autre Inde. Au cas ou vous ne le saviez pas encore c'est ici que les emplois de nos chers developeurs informatique sont envoyes. Nous y retrouvons donc les 2 anciens collegues HP de Jerome, Kabilan et Balaji. Notre hotel est dans le district ou Yahoo a son bureau et le restaurant de l'hotel est la cantine des employes de toutes les boites autour, dont Cisco. Un monde bien informatichien, de windowns 98 et toute la clique qui rend Jerome super super enthousiaste voir un brun excite:)
Nous recevons le journal sous notre porte tous les matins et on peut y lire les offres d'emplois, c'est hallucinant le nombre, ca y va par 300!!!! Pas etonnant qu' a chaque internet cafe les Indiens font leur CV. Il y a aussi la rubrique matrimoniale, on en a garde un exemplaire car c'est pas triste non plus; du genre ingenieur informaticien de grande taille souhaite une ingenieur informaticienne jeune et de bonne famille et on en passe.

Sejour donc marque surtout par le temps passe dans la librairie informatique de la ville, Jerome a faillis y installer un lit de camp......... et 10kg de livres sont partis par la poste. Il faut dire que les prix sont facilement divises par 10!!!!! La qualite de l'impression est made in India mais le contenus est le meme.
La ville en elle meme ne represente pas d'interet particulier si ce n'est de voir l'Inde "moderne". C'est d'ailleurs par encore brillant comme modernite, les infrastructures sont encore bien pourris. L'Inde ou les familles a revenus plus superieur passent le w/e dans le parc. Nous y avons aussi passe quelques heures a les observer et eux aussi. Nous etions comme Brad Pitt et Angelina Jolie, ils voulaients tous etre pris en photos avec nous. On ne pouvais pas faire 100m, quelle vie de star!!!
Mais ce qui restera un de nos moments les plus fort de ce voyage: nos invitations a diner chez les 2 familles de Kabilan et Balaji. Acceuil plus que chaleureux avec les freres et soeur, les parents et enfants, un regal aussi pour le palet. On pourrais en ecrire des pages et des pages donc on vous racontera!!

On continue donc notre route. Bangalore est comme meme particulierement polluee. Nos vetements etaients noirs tous les soirs. Les rick-shauws ou tuk-tuk en plus des voitures particulieres et bus pouaaaaa!!!! Un voyage de 3 h en bus nous attend pour rejoindre Mysore dans le sud.


jeudi, mars 16, 2006

 

15-16 Mars 2006: Hampi (Inde)

Ah le bus......c'etait tres amusant. Nous prudent et par mesure de securite en croyant que le bus est soit couchettes soit assis, nous prenons des sieges inclinables et non des couchettes et la oh surprise c'est un bus mixte!!! Un peu de siege et un peu de couchette mais alors ce qui est completement etonnant soit le fait que les couchettes soient par 2. Donc ceux qui voyagent seul......surtout pour les femmes seules, elles peuvent se retrouver a partager leur peu d'espace avec un moustachu qui la devore des yeux!!!! et bonjour les pulsions derrieres les petits rideaux!!! Un couple Hispano-Bresiliens s'est d'ailleurs forme avec passion sous nos yeux de personnes aillant tres mal au dos et aux fesses sur nos sieges et ne dormant donc pas a poing fermes hehehehe.
Les routes en Inde sont parmis les plus horribles que nous ayons experimentees (inclus celle de Siem Riep Cambodge a la frontiere Thai). Et puis c'est toujours la loi du plus gros et fort qui passe et du klaxon. On nous avait dit qu'il y a aurait l'air co et bien les fenetres ouvertes font air co du moins quand le bus roule......car chauffeur s'arrete quand IL veut c'est a dire quand Il veut faire pipi, quand Il a faim, ou quand il tape la causette a des autres chauffeurs comme ca de bus a bus sur la route.....
Memorable nuit donc, la prochaine fois on prend couchette!!!!

Mais ce n'est pas finis....les derniers km ont ete etouffants car nous etions obliges de garder les fenetres fermees, raison? c'est la fete des couleurs: HOLLY. Et tous les gamins balancaient des litres entiers de couleurs sur le bus. L'arrivee a ete plus douce, on nous attendait en sortant du bus et gentimment on nous proposait de nous tartiner la tete......photos! En tous ca le paysage est magnifique entre monts rocailleux et temples ca promet.

Holly c'est donc la fete et meme les vaches ont le droit a etre de la fete. Il y en a une qui s'est retrouve en Milka! C'est une sorte de defoulement en se lancant les poudres de couleurs, chantant, jouant de la musique et aspergant les autres!!!!! Apres, suit un autre defoulement dans la riviere pour se laver et se rendre compte que la couleur ne part pas hehehehe. Dispersion de la foule par les policiers et leur grand baton car il y a des heures a respecter apres il faut savoir s'arreter...tres pacifique mais efficace sous la menace du grand baton.

Le village de Hampi est absolument extraordinaire, un oasis, un vrai decors de cinema avec sa riviere, les elephants et buffles qui s'y baignent et les femmes qui lavent le linge en le frappant sur la roche. Nous trouvons une chambre tres chouette dans une pension avec toute la famille au fourneaux. Nous sommes les seuls clients de l'hotel mais les petites tables qui font restau dans leur "salon" sont remplies (ouf c'est bon signe). Et bien notre sejour chez les Santos nous a permis de decouvrir la hierarchie familiale. La belle-fille de l'unique fils est un peu beaucoup la bobone de tous le monde et surtout du beau-pere! Enfin il etait comme meme tres fier de nous montrer la video et les photos du mariage de son fils, un bonheur de couleurs et rituels!!! Et surtout il etait completement gateux avec sa petite-fille de 10mois, qui a passe pas mal de temps sur nos genoux. Les femmes acceptent ces conditions car de toute facon, dans la religion il y a plusieurs vie. Si elles ont ete reincarnees en femme c'est que dans leur vie precedente elles l'ont merite, les voila donc femmes. La pire reincarnation est le chien......

Nous avons visite les superbes temples. Pour n'en citer que quelques un: le temple de Krishna, Ganesh, l'etable des elephants etc......Tous ca en tuk-tuk avec notre chauffeur Manu qui nous emmenera aussi a la gare pour notre prochaine destination en train de nuit.
Il y a un mariage dans le village donc beaucoup d'Indiens des autres provinces en pelerinage dans les temples. Marina n'est pas pres d'oublier le regard des femmes sur elle, ils sont intense et les mots ne sont pas necessaire. C'est sur pour certaine c'est la premiere fois qu'elle voyait une occidentale. Nous nous sommes aussi fait "benir" par un veil elephant: un gentil coup de trompe sur le crane en signe de porte-bonheur. Il a d'abord pris la piece, la donne a son maitre. Et si il recoit de la nourriture il ne benit pas. Nous sommes egalement ressortis de ce temple avec la traditionelle tika ( le point rouge sur le front).

Diner dans un splendide restau. Il faut d'abord traverser une bannaneraie pour acceder a ce petit restau familiale ou on mange sur des nattes donnant sur le coucher de soleil du decors de cinema avec les rizieres verdoyantes......en dessert........crepes au Nutella, un bonheur sublime!!!!

Hampi un bijoux!


samedi, mars 11, 2006

 

10-14 Mars 2006: Goa (Inde)

Premier voyage en train en Inde tres rustique. On commence a regretter les couchettes Chinoises:). Encore mieux qu'en Chine, il n'y a pas de compartiment.....le wagon entier dort ensemble!!!!! Ou en Chine il y a 6 couchettes, ici il y a en a 8! Tres simple, du fer et des banquettes en plastic, pas de vitre (heureusement des grilles car les mains balladeuses seraient bien nombreuses au mileu de la nuit), des ventilos a fond et des Indiens.
C'est aussi tres amusant pour reconnaitre le numero de son wagon ecrit a la craie, donc lisible! Heureusement il y a les listes de reservation avec les noms des voyageurs affichees sur des tableaux. Ca nous a fait pense a la liste des resultats du bac!!! recus pas recus!! Par contre les Indiens voyagent leger, pas de chevre, legumes, frigo......enfin sur cette ligne en tous cas. Nuit donc bien sacadee de phase de sommeil, avec en bruit de fond les ventilos, les vendeurs......on ne vous decrit pas les wagons assis derniere classe.....Nous sommes dans la classe juste au dessus, il y en a 3 apres nous.
Arrivee tres amusante car comme nuit pas tres reposante, le train n'arrivant qu'a 10h30 on profite de la matinee pour dormir et quand on est tres creves et bien le bruit autour de nous ne nous derange plus.....du coup le train arrive, les gens partent et nous sommes encore en train de dormir!!! Chanceux un voisin attentionne nous tapote les chaussures ( nous sommes sur les couchettes du haut) pour nous reveiller. La tete completement endormie nous assistons a l'invasion du wagon par les enfants mendiants qui cherchent a une vitesse folle tout ce qui traine par terre.

Nous avons vraiment besoin de repos et de calme pour retrouver l'energie appropriee a la decouverte de l'Inde. Nous trouvons notre bonheur dans une superbe palmeraie ou nous louons un petit cottage avec terasse, on entend les oiseaux et le bruit des vagues de la plage quand le vent souffle, ah finnis les 40C de Bombay au moins ici on est dans un village de pecheurs et a la plage.
Nous rencontrons Mylene et William qui debutent aussi leur long voyage. Un couple d'anglais et un francais qui tous passent 6 mois de l'annee ici. Nous nous regalons toujours autant de la succulente cuisine Indienne. Les couchers de soleil sont superbe, un endroit bien relaxant avec des jus de fruits frais a sirotter hmmm. Il y a pas mal d'Indiens aises venant passe le w/e ou quelque jour. Nous partagons notre salle de bain avec une grosse grenouille.

Une bonne facon d'avoir de l'autonomie c'est de louer un scooter. La petite dame tres sympa qui habite en face de l'endroit ou nous logons, loue des scooters. Seulement voila madame ne declare pas et apparemment les flics arretent et il faut mentir dire que c'est un emprunt et pas une location. On est prevenus on sait pourquoi c'est pas cher mais apparement c'est partout pareil.
La balade est superbe en passant par les petites routes pour eviter ce foutus traffic avec camions, bus, c'est une horreur. Nous visitons les vestiges de ce qui fut un bel empire colonial Portugais, eglises, cathedrales, maisons etc... Nous evitons les vaches sur la route. Quant a la conduite Indienne on ne s'y fera jamais ainsi que voir tous les chiens exploses sur la route ou au bord. Nous faisons un petit bout de cote en rentrant et la en haut de la cote paf qui nous attend: les sympatiques moustachus en uniforme!!! Alors nous on fait comme on nous a dit mais la madame a pas mal de scooter et ca doit pas etre la permiere fois. Donc en suit toute une scene: les flics essaient de nous faire peur en disant qu'il faut payer une enorme somme...on ne marche pas......ils demandent le permis de conduire internationale....pas besoin........on a nos casques....donc il font du chantage et menacent de garder le permis a Jeje, nous on a tout notre temps......mais la du coup ils ne veulent pas rendre les papiers on fait un peu le forcing ......mais ils veulent prendre les cles pour confisquer le scooter.....on ne donne pas les cles et ne plus on les prend en photo car si jamais ils ont des copains un peu plus loin on est sans papier!!! Et la nous decouvrons la corruption Indienne....un des flics nous demande un backchiche et il veut nous laisse repartir avec les papiers. Alors pour soi disant arreter un fleau ils veulent en fait ramasser le pognon des cas suspects. On decide de pas trop pousser et de partir sans backchiche, ils s'arrangeront entre eux, nous on participe pas. Mais c'est bon a savoir si il y a une prochaine fois, 200 roupies (4EUR) et tout rentre dans l'orde.

Du coup on ne loue plus de scooter. Madame a ete tres amusee par les photos des flics et apparement elle les connait. On profite de Goa avant de prendre un bus de nuit qui n'est pas tres recommende mais on a pas le choix!

Voila Goa bien chouette. On etait trop fatigues pour aller faire les fameuses fetes mais un c'est un bel endroit pour se ressourcer, meme si la mer et les plages ne valent pas celles de la Thailande. Ici c'est l'Inde!


mardi, mars 07, 2006

 

05-07 Mars 2006: Mumbay (Inde)

Nous y voila..notre dernier continent a visiter avant le retour vers l'Europe....ca nous fait tout drole...depuis le temps que nous attendions la decouverte de l'Inde.

Arrivee tranquille car le vol de Bangkok n'est pas assaillis par les vendeurs. Comme il est tard nous preferons nous remettre aux charmants vendeurs de l'office de tourisme pour nous reserver une chambre avec transport. Apres une longue discussion pour avoir bien TOUTE les informations inscrites sur le petit recus, nous nous attaquons au chauffeur de taxi. Pour l'instant ca va, la communication est tres facilitee par l'anglais (il faut se faire a l'accent mais il nous est comme meme familier). Il y a un systeme pas mal qui consiste a avoir une course de taxi pre-payee, il faut donc regler au grand et gros moustachu a robe blanche. Il nous demande 380 roupies en sachant que nous devions nous douter que le prix n'est que de 350 (Lonely planet guide merci).... soit, on se dit il y a une petite taxe pour l'essence. Mais non. En fait il essaie de donner le recus au chauffeur de taxi sans que nous puissions le voir. Erreur Marina lui arrache des mains et OH surprise le prix inscrit est 350. Comment ca monsieur voulait se mettre 30 roupies dans la popoche????? meme pas 1 eur certe mais un bon dinner! Sans meme que nous ayons eu a dire quoi que ce soit, il est entre dans son bureau chercher les 30 Roupies:) Alors la on a bien rit.
Lonely planet nous a aussi prevenus que les chauffeurs ne savent pas toujours ou aller. Et bien on confirme. Malgre la carte de l'hotel et le plan derriere, notre chauffeur (avec des longues moustaches grises) s'obstinait a nous ammener dans un endroit dans lequel il pensait que notre hotel etait. Il faut dire les hotels s'apellent tous "sea" quelquechose. Il demande a ces confreres, qui lui indique vaguement un endroit, genre c'est pas loin mais pas ici. Et hop nous revoila pour un tour. C'est tres sympa mais il est tard et on est un peu creve avec le decalage de 2h30 (les 30minutes resteront toujours un mystere pour nous et pour le pilote anglais de notre avion comme il l'a annonce lui meme). Nous decouvrons comment l'Indien attire l'attention des autres: a Marina c'est la facon dont elle appelle les chats, comme si on fait des bisous.....c'est tres amusant a voir.
Oulalala on sent qu'on va se plaire ici. Finalement il decide de nous ecouter et on le dirige pour enfin trouver notre "charmant' hotel....la batisse en elle meme ca va mais alors tout autour......la pauvrete mais on se sait meme pas comment la decrire...Oui la on comprend quand les gens nous parlent des odeurs de l'Inde: Un melange de pollution, d'epices, de brulis, d'ordures, de toilettes en plein air pour un millier de personnes vivant dans la rue, et l'encens. Il y a une vache qui fait les poubelles a cote de l'entree.....avec ce qu'on a deja vecus on reste Zen surtout qu'on a faillis avoir au moins 30 accidents sur la route et renverser au moins une dizaine de personnes dans notre petite fiat modele India typique des taxis de Bombay. On a de la chance avec la chambre, apparement les rats y sont moins frequent que les cafards, d'ailleurs nous decouvrons le carrelage couleur cafards....si si si ils sont la mais on les voit moins...tres interessant comme couleur......il faut le voir chez soi!!!! Alors, aussi on nous a dit que c'est inutile de demander du PQ il y a un sot prevus a cet effet......non mais alors!!.... Nuit plutot moyenne avec le bruit infernale du ventilo: il faut faire des choix dans la vie, le sauna dans le lit ou le ventilo..... Et et et et..... ne pas ouvrir la fenetre de sa chambre d'hotel...oui car il y a 3 femmes alignees en rang d'oignons juste dessous, elles dorment a la belle etoile si on peut dire ainsi sur un carton avec leur merveilleux saris etincelants????
Le lendemain on change de cremerie pour etre dans le quartier des baroudeurs tres anime et un peu moins entoure d'ordure. Comme d'hab tout se negocie, avec sourire et promesse de 2 nuits on arrive a avoir une grande chambre propre avec fenetre (un luxe...). Les toilettes, douches communes sont ok. Pourquoi se faire la vie simple quand elle peut etre compliquee: il y a un nombre impresssionant de bouton avec aucune indication pour ce qu'il allume ou eteind...desole pour celui qui etait dans le wc numero 3, j'ai pas encore compris la logique. Le pire c'est le bouton qui fait sonette et qui ramene un gentil moustachu tout maigrichon a la porte et qui te demande, en passant genereusement la tete dans la porte (curieux non!!), ce que tu desires.....
Ah quelle ambiance, les enfants jouent au cricket dans la rue, vestige de la colonisation Britannique, certains batiments, tous tres delabres, marquent aussi le passe colonial. Mais on a surtout l'impression d'etre entre les annees 30 et 70......de part les vetements que les hommes portent et la deco des interieurs. Les femmes portent majoritairement le sari, tous aussi beaux et colores les uns des autres, un vrai plaisir. Nous redecouvrons des visages plus occidentalises que les asiatiques. La pauvrete que dis-je la Misere est partout, les enfants sont la par terre a mendier, beaucoup de femmes aussi mais dans la cacophonie personne ne semble surpris.
Notre premier contact gustatif est excellent grace a ce super resto qui prend bien soin de nous enlever quelques epices (quelque car on ose pas imaginer si on avait oublie de dire peu epice!!). Un regal de fruits, yaourt, masala (melanges de tomates, epices, ail, oignons), paneer (fromages), les galettes, les glaces faite maison....et bien on va le savoir de suite si nos estomacs de crocodiles tiennent le choc (depuis la Bolivie on se porte bien cote intestins).
C'est aussi etrange de n'avoir qu'une presence masculine. En effet dans tous les bureaux, hotels, restaurants, etalages de rue, a part les mendiants, il n'y a que des hommes!! Les femmes lettrees apparement occupent des postes importants sinon elles doivent avoir un role bien moindre. Le pire est d'etre une femme de caste basse. Les castes n'existent soit disant plus mais on voit bien ici les codes entre personnes: un serveur ne sera jamais de haute caste et le cordonnier dans la rue non plus. Quelle difference entre la misere et les gens de classe moyenne!
Tres curieux aussi les Indiens ils nous rappelent nos copains chinois a lire derriere le dos et se coller a nous. Le contact a ete tres sympa jusque la et pour nous c'est un grand changement de pouvoir communiquer car tous parlent un anglais excellent et a l'inverse des asiatiques, ont le sens du service, ici pas de "tu paies maintenant"!
Voila nos permiers instants, on en a plein les yeux, oreilles et nez et c'est chouette meme si un peu fatigant. A la prochaine pour la decouverte des marches et bazaar de Bombay. Nous y avons aussi decouvert l'univers Bollywood, que de films et nouvelles stars.....

La fin de notre sejour aproche. Notre super serveur du restaurant Apollo est bien decide a nous faire gouter la carte avant notre depart et franchement on se regale. C'est juste epice comme il faut et en plus il nous fait tellement sourire avec son dandinement de la tete typique des Indiens. Ils font le meme signe que se soit pour oui ou pour non....s'adapter s'adapter. En tous cas on trouve les Indiens tres serviables et finalement pas si collant, il faut dire qu'on a ete a l'ecole Chinoise!
Les bazaars....on ne sait comment les decrire si ce n'est qu'ils portent bien leur nom!!! Il faut vraiment avoir la tete bien reposee pour y circuler car on en prend plein la tete! Apres les foetus de Lama d'amerique du sud, les Cochons d'Inde servis entier au Perou, les Chiens et Chats de Chine, toute sorte d'insectes et rats d'asie du Sud-Est......la on est .....sait pas.......c'est fou!A ne pas faire apres un repas surtout cote etalage de ce qui fut un animal, c'est absolument revulsant de vision et d'odeur ( il ne faut pas oublier qu'il fait 35C et pas de frigo). Les chiens et rats viennent manger ce qu'il reste sur le trottoir: des tetes et pattes de poulet par centaines.......et un tas de truc heurk......notre restaurant est vegetarien essentiellement.
La misere, la misere....., combien d'enfants, d'estropies se sont accroches a nous. .......l'Inde ce n'est pas que ca mais...... meme pour des yeux avertis comme les notres, c'est pas facile, vraiment, on ne peut pas se faire a ca... de par le nombre et "l'etat" des mendiants. Certains sont allonges, la celle chose qui nous fait croire qu'ils sont encore en vie soit que les mouches et vautours (enormes pour des citadins) sont loin...
Bon il faut encaisser et prendre comme ca vient et s'ecouter pour recuperer.
L'autre face est cette animation que l'on ne trouve nulle part ailleurs, les sourires des femmes pour Marina. Elle regarde leur merveilleux saris et elles lui sourient. Les gens sont d'une gentillesse surprenante, l y a toujours un geste, qui n'est pas du tout commerciale mais une approche humaine veritable. Comme ce vieux monsieur qui s'est demene pour trouver un ciseaux a Marina (sait plus pourquoi d'ailleurs). Les hommes se tiennent souvent par l'epaule ou meme par la main????
Nous avons aussi ete tres impressiones par le quartier musulman. C'est la premiere fois que nous voyons autant de femmes en burka noire. Dans la rue il se joue une sorte de billard sur table talquee et on pousse avec son index des palets, tres technique! La jolie mosquee etait "protegee" par le petit agneau vivant acroche au piquet....l'appel de la priere.....le va et vient des porteurs, les etalages de cuisine, de chaussure, tailleurs....de tout quoi et le traffic pffffffffffffffou plein la tete!!!!

Prochaine etape achat de notre billet de train.....Et bien c'etait trop facile ahahaha il y a un comptoir special etranger mais mais....... le defi etait de gerer les Indiens avec un passeport etranger aussi!!!! Nous avons un bel exemple que parfois il paie de perceverer.
Il y a donc ceux qui doublent en faisant style ohohohh la grosse tache sur la vitre du guichet et hop te passent devant et il y a madame alors la le style de madame parlons-en. Elle se fait copine avec la petite jeune qui attend et qui est un peu perdue avec la fiche a remplir etc....et puis hop elle passe juste apres la jeune fille. Comme elle est d'un certain age, on peut pas trop lui faire du coude, nous, nous lui aurions taper sur l'epaule en lui disant que c'est pas bien etc......bref une goutte dans la mer. Mais ceux a qui elle a pris la place, ne se sont pas contente de ca ils ont braille sur elle......madame rien a foutre du coup ils ont pris la tete au vendeur......nous les gouttes de sueur car il fait chaud oui ca c'est pas nouveau mais surtout parce-que le guichet ferme dans 15 minutes et le rendement de monsieur vendeur est tres tres faible........donc le vendeur se fache, ils se fachent encore plus et finalement......et bien le vendeur ne sert plus madame mais eux!!!!!! Nous ont dit Bravo!!! Madame oh combien humiliee attend a cote mais hehehe apres c'est nous, finalement elle abandonne la partie et va se remettre dans les rangs ET PAF!

Nous avons assiste a un fait de societe tres interessant: le metier de gamelier ou Dabbawallahs!!! Avec le systeme des castes et bien il y a toute sorte de petit boulot dont celui-ci (en autre les livreurs de tank d'eau fraiche, les blanchisseurs...). Les petits fonctionnaires ou employes de bureaux travaillant dans le quartier autour de la gare Church Gate ne s'emcombrent pas de gamelles en partant de chez eux mais les gameliers font le travail pour eux. C'est donc un cortege incroyable qui sort des trains de banlieue, des porteurs de milliers de gamelles!!! La revele est ensuite prise par une autre equipe qui trie les gamelles par leur numeros sur les trottoirs autour de la gare!
Peut-etre comme nous vous vous demandez pourquoi ils ne vont pas dans les succulents restau du coin....et bien c'est un fait social important en Inde: le tabous sur la purete rituelle quant a la personne qui a prepare les mets et la maniere de les cuire!

Dans le genre insolite aussi, les taxis Bollywood avec leur lumiere bleue, musique Bollywood et la clim a fond.....prix allant avec le comfort bien sur! Il faut noter aussi les Gris-Gris accroches au parchoc des voitures (grand epice en general). En retirant de l'argent dans les distributeurs c'est assez amusant de voir le gardien du lieux regarder derriere notre dos et le comble d'entendre sa voix nous dire non non vous ne pouvez pas retirer autant!!!!!

Notre sejour a Bombay se termine par une rencontre. Nafis le serveur de notre restaurant prefere nous dit qu'il a une soeur en France. Il parle approximativement anglais et nous comprenons qu'elle est en Inde en ce moment et il nous demande d'appeler sa soeur apres le diner......ok on appele et nous tombons sur une Francaise, Adeline. Elle nous rejoint pour boire un fameux Chai Indiens (the avec du lait, tres sucres et epices) avant notre depart pour la gare. Nafis a decide de considerer Adeline comme sa soeur car il n'a pas de famille ici et il aide Adeline a trouver du travail a Bombay. Il a donc estime que ca ferait plaisir a Adeline de parler a des compatriotes, elle qui vit le coeur de l'Inde avec ses moments tres difficile. Nafis etait tres tres tres content de notre rencontre. Deja nous nous attachons ...........


samedi, mars 04, 2006

 

02-04 Mars 2006: BangKok (Thailande)

De retour a Bangkok avec Dana et Johan. Nous avons laisse Fred au mains des sirenes de l'ile de Ko Phi Phi, reviendra reviendra-pas? En esperant que les sirenes ne se soient pas transformees en grandes folles (reference a nos "copines" de la reception du resort).
Marina retrouve aussi son frere Bruno de passage a Bangkok. Le premier soir nous allons tous dinner ensemble dans le quartier routard et il est arrive la meme halucination qu'a Fred a son premier soir.....un elephant barrit pres de notre table et nous ne l'avions pas vus arriver. Un petit de 5 ans nous dit son proprio et bien sur celui ci fait la tournee des restaurants bars a touristes pour vendre les petits legumes dont l'elephanteau rafole. Jumbo est aussi tres curieux et approche sa trompe toute mouillee qui fait un peu aspirateur quand on met la main devant...forcement c'est par la qu'il respire!
Nous passons donc nos derniers jours a Bangkok en famille et entre amis. Derniers petits achats....surtout pour Dana qui ne sait plus ou donner de la tete tellement tout est sympa et peu cher.
Nous avons aussi obtenus notre Visa Indien a double entree, tres important pour eviter par la suite de refaire des demarches administratives en revenant du Nepal , Tibet. Nous avons teste notre degre de tolerance au calme legendaire des asiatiques et aux chauffeurs de taxis. En effet pour l'anedocte voici. En deposant notre dossier un touriste nous avait prevenus qu'il etait plus malin de venir deposer son passeport juste avant la fermeture (horaire des depots de passeports 11h-13h) ainsi notre passeport est en haut de la pile et sera traiter avant et donc pret a 15h au lieu de 17h! C'est pas que le quartier est pas sympa mais bon on a de la visite et on voudrait en profiter. On prend donc un taxi de notre hotel a 11h30 sachant que le traffic est assez terrible pour aller dans la partie du centre ville ou se trouve l'ambassade d'Inde. A 12hoo notre taxi rentre dans la voiture de devant et notre gentil chauffeur essaie de partir en sous estimant les degats....madame de l'autre voiture pas contente.... donc on se gare plus loin et gentil taxi ne nous dit rien. On attend un peu patiemment mais bon si il faut attendre la police etc..... heureusement madame qui parle tres bien anglais (et pas gentil taxi) nous conseille de prendre un autre taxi en s'excusant etc...
Bon nous revoila dans un autre gentil taxi....qui celui la encore plus intelligent que les autres nous emmene droit a l'embouteillage massif en passant devant le centre des congres......12h30 toujours bloques a 1km2 de l'ambassade. On essaie de negocier une mobylette mais bien sur ils ne profitent de la situation et nous font un prix exhorbitant. Bon et bien a 12h35 apres avoir verifier ou nous etions exactement nous quittons enfoire de taxi!!! Il rigolait bien jaune car tout en restant correct nous avons bien montre notre ennervement. Et la c'est la course en tongues, 1km2 en 20 mins dans le centre de Bangkok sans mettre sa vie en danger bien sur!
Arrives en serpiere, on donne inextremis nos passeports a l'employe qui venait juste de fermer son guichet. Alors la pour etre dans le haut de la pile on a optimise non?
Reste de l'apres-midi beaucoup plus relax si ce n'est que Jerome oublie sa clef USB dans l'internet cafe ou nous etions en attendant, et ne s'en rend compte que le lendemain. ........et hop c'est repartis pour un tour en taxi dans les bouchons.......mais toujours positif on retrouve la clef!!! OUF c'est comme meme la premiere fois en presque 10 mois...Marina aurait bien aime avoir oublie ses lunettes de vue quelque part comme ca....... car pour l'instant aucune idee de l'endroit ou elles sont passees???
ByeBye Thailande, on reveindra explorer le Nord et peut-etre passer le certificat de plongee dans les superbes iles aux pains de sucre et eaux turquoises. C'est un pays avec beaucoup de gens charmants meme si certains sont bien trop gates par le tourisme. Comme dirait une responsable de gite a l'ile des Pins en Nouvelle-Caledonie: ils ont des touristes a degeuler!!! Du coup le contact est pas tres sympa mais a Bangkok nous avons trouve un quartier pas loin du quartier routard tres anime, bien plus sympa, ou les locaux vivent aussi et avec des marches avec des autres produits que ceux fait pour les touristes. Rien a voir comme contact.
La nourriture Indienne nous attend mais en tout cas la cuisine Thailandaise nous a tous seduite. Premier achat au retour un Wok pour mettre en pratique les recettes du suculent restaurant ou nous prenions souvent nos repas. Nous avons hate de retrouver une cuisine pour ...et bien cuisiner!!!!! Depuis le depart, on peut les compter sur les doigts de la main les repas que nous avons cuisine!! Les petits restau de trottoirs sont tellement bon et peu cher. On espere vous compter parmis nos cobayes.....en esperant ne pas creer un truc immonde de melange sud Americain, Kanaks, Asiatiques et Indiens ahahahaha. Une chose est sur, il y aura desormais dans notre boite a epices....et bien des epices!!!! des tas!!

A bientot Bruno, Dana & Jojo, merci de votre visite, un bonheur d'avoir passe ses moments ensemble...
apparement on ne les a pas trop souler avec nos histoires:)


vendredi, janvier 06, 2006

 

07-08 Janvier 2006: Dali (Chine)

Le train est different des autres: sur 2 etages, moderne et surtout interdit de fumer dans les wagons!!! On a vraiment pu dormir pour la premiere fois!! Puis attente pour le premier bus local a 6h00. Nous resistons tous a l'offre insistante des taxis pour nous deposer a Dali Ville Ancienne.
Nous voila dans le bus, tout les baroudeurs, il est plein de nous et de sacs a dos mais en route il va prendre tous les Chinois qui partent a l'usine (de quoi?) et ca fait du monde!! Terminus devant les ramparts de la cite ancienne enfin on imagine car c'est dans le noir total que nous descendons du bus....quel arret??? Mais alors superbe ciel etoile!!! Ca faisait bien longtemps que nous n'avions pas vus d'etoile. On tatonne en marchant pour savoir ou on met les pieds et nous voila devant une ruelle faisant face aux ramparts. Belle architecture.
L'auberge ou nous voulions aller est fermee, on frappe a la porte et un jeune tout endormis se reveille et nous informe que l'auberge est fermee pour rennovation.....bon petite ballade forcee a 6h30, sympa. Finalemment on trouve une auberge de jeunesse ouverte et acceuillante mais avec des chambres dans nos budgets tres simple. Cloison en natte (tres isolant donc du froid et du bruit!!!), fenetre sifflotante suivant la force du vent. Les toilettes sont a 3 escaliers tres etroit et apres la cour.....et tres rustique...les douches pareil mais bon la maison est tout en bois, c'est pas cher et il y a internet gratuit (Jerome est tout content) et un superbe jardin.
Dali est absolument magnifique, en plus nous avons assiste au lever de soleil sur la montagne qui surplombe le village, superbe moment ou les lumieres devoilent les toits ou de l'herbe pousse et plus tard les petites ruelles a l'architecture ancienne. Un charme fou!! Un beau village de montagne donnant sur le lac Erhai. A cette heure beaucoup de femme partent travailler dans les champs pres du lac. Elles portent le panier en osier, carre, typique.
Pas rancunier nous allons mange au restau de l'auberge en rennovation, bon choix!! Cuisine familiale cuisine par la grand mere, servis par le petit-fils et boisson faite maison par le fils! Ils viennent du tibet (qui n'est plus si loin), et possedent des recettes bien a eux, hmmm. Un pot au feu avec des legumes, haricots, viande (Jerome essaie le Yak....bon), herbes et sauce hmhmhm un regal mais helas je n'ai pu obternir la recette.
Premiere journee superbe a decouvrir les habits des differentes ethnies qui habitent la region, les maisons anciennes, remparts; les marches et petit commerce: un marchant ambulant ne vendant que des piles passe devant nous, nous avons pu enfin changer celle de la montre de Marina. Incroyable ce marchant avait toute sorte de pile!! Nous visitons un temple ou il y a 3 pagodes avec la montagne en fond et vue sur le lac. Une bien belle journee qui se termine par un dinner aux chandelles et oui en fait c'est toute la ville qui est aux chandelles: plus d'electricite!! Absolument genial, quel ambiance!!! un peu dangereux parfois dans les ruelles cabossees mais nous adorons. L'electricite ne reviendra que tard dans la nuit, on le sait on avait bien sur laisse l'interupteur allume.
2eme jour nous decidons de decouvrir les villages alentour en bord de lac. Apres avoir enfin trouve le lieu ou nous devions choper un minibus, nous grimpons parmis les sacs a riz, salades et legumes et leur proprietaires. Mais pas obliger de rester debout car des petits tabourets en plastique sont prevus......pour les jambes tres souple des chinois et pas nos jambes de bois.....on se mange les genoux!!! Voyage sympa (une petite de 6 ans nous regardait et eclatait de rire a chaque fois.....un jeu qui amusait tous le monde.....un rire tres communicatif, genial) mais aussi un voyage mouvemente. Comme d'habitude le chauffeur roule a fond les manettes au milieu de la route et klaxonne tous le temps pour on ne sait quelle raison. Pour prevenir, pietons, charettes, velos, motos...vendeurs de meubles tres au bord de la route......aucune idee mais tres fatiguant pour les oreilles. Nous decouvrons le petit village de Zongdhian, tres tres authentique et avec beaucoup moins de touristes. Observation de la fabrication de pate a riz, de la grande discussion du club du troisieme age masculin sur les marches de la place principale, compliments a une grand-mere qui s'occupait de sont tout jeune petit-enfant (Marina a pu meme le prendre dans les bras....pas de couches pas de couches.....mais non pas d'incident de ce cote la). Puis nous entamons une longue marche (nous savions pas encore qu'elle allait etre aussi longue, les chinois nous on pris pour des fous a ne pas prendre de cyclo-moteur). Mais elle valait le coup, traversee de petit hameaux au milieu des cochons, vaches et plantations. Jerome a meme fait quelque balle de basket avec un groupe de jeune, a 2000m il a eu chaud!!! Les anciens qui regardaient autour rigolaient a chaque fois que Jerome avait la balle. Journee sportive donc sous un superbe soleil. Nous recontrons sur le chemin toute les femmes revenant de champs avec leur panier qu'elle portent grace a une sangle sur le front. Ca nous semble bien lourd pour ces petit bout de femmes toutes freles. On finit comme meme en cyclo-moteur. Il nous depose au bus du retour, bus qui n'etait pas au meme endroit ou il nous avait laisser le matin, forcement.... et alors la c'est absolument surrealiste ce qu'il va se passer, une scene memorable!!!!!! Nous sommes devenus Chinois!!!!
Marina entre directement dans le minibus pour s'installer a cote d'une mamy pendant que Jerome demande le prix. Oh tiens bizarrement il est plus cher qu'a l'aller, Jerome dit non, qu' il veut payer tant et me demande de sortir, je lui dis non tu paies comme a l'aller et tu montes, le bus est plein, le bus peut partir la dame ne va pas faire d'histoire, ........et en effet marche conclut on monte. Mais alors c'est la que l'insolite arrive, Jerome s'installe a cote d'un papy qui lui fait signe qu'il a bien fait....bon mais le plus drole est que les autres locaux du bus (les moins anciens) commencent a gueuler car apparement on leur a demander le meme prix qu'a nous et ils ont dit ok!!!!!! Nous payons moins cher que les Chinois!!!!!!! La revolution dans le van, et le papy a cote de Jerome est mort de rire. Ensuite, Jerome n'ayant pas la somme excate, il s'arrange pour donner a la dame une somme pour qu'elle ne rende qu'un type de billet et qu'elle ne soit pas tenter de garder le change et nous faire payer finalement le prix initial........(hmm et oui c'est ca notre quotidien il faut penser a ca!!! ). Et alors la le voisin papy de Jerome explose de rire, la dame ne peut que sourire et papy tire le chapeau a Jerome, il n'en revient pas!!!! Non seulement on paie moins cher que les autres, on met le bordel et en plus on se montre tres malins!!! Quelle belle performance depuis nos debuts laborieux de Pekin!!!!
Nous disons au revoir a Hanna qui repart sur Kumning, nous on prend un bus pour Lijiang.


 

04-06 Janvier 2006: Kunming (Chine)

Depart en taxi pour l'auberge que nous avions choisi avec Hanna et Yassin. Dortoir de 8, sympa mais alors matelas DUR!!! des vraies planches. C'est pas cher du tout et nous esperons prendre l'avion pour notre prochaine destination donc un peu d'economie ca fait pas de mal. Dinner avec Yassin et Hanna et recuperation de notre nuit precedente mouvementee!!

Quel choc thermique!! Le soleil est fort a 2000m, un temps de tongs et t-shirts. Au programme de la journee administration (Visa pour Vietnam) et ballade en ville. On se regale a observer les papy et mamy qui jouent aux cartes, dominos ou echecs sous l'ombre des arbres dans le parc principal. Il y en a qui y mette de la passion!! Il y a des chants, de la musique et tres interessant pour nous les superbes cerfs-volants. Quelle technique!!! Ils sont tellement haut on a parfois du mal a les voir!!! Les manipulateurs les tiennent avec des manivelles.
Nous visitons un temple ou il y a plein de tortues vivantes dans les bassins (celles-ci ne se retrouveront pas dans les soupe!). Elle menent une lutte tres dure pour se sortir de l'eau et aller se secher sur les berges. Marina a demande a un monsieur de venir retourner une tortue qui etait sur sa carapace. Ce temple attire les superstitieux car devant il y a pleins de diseurs de bonne aventure!!
Les batiments modernes et magasins Carrefour n'ont pas completement envahis le centre, il reste un peu de l'ancien Kunming et c'est la qu'il y a des mosquees (a architecture plus orientale qu'asiatique) et surtout le marche. On y trouve de tout, un bazar monstre et nous sommes malheureusement passe devant les cages ou il n'y avait pas que des oiseaux ou volailles.....mais des chiens aussi et surtout des chiots.....le but n'etant pas d'en faire des animaux de compagnie si vous voyez ce que je veux dire! On arrive dans la region ou les chiens et chats sont apprecies comme mets speciaux........
2eme nuit sur la planche mais pas cher pas cher.....
Nous passons cette journee en compagnie de Yassin et Hanna dans la foret de pierre. Incroyable site qui fut autrefois sous les eaux et a laisse des formes etonnantes en calcaires. Photo a voir. Le temps par contre sans soleil est nettemment plus frisquet et Hanna nous a bien fait rire. Elle ne portait que des sandales ouvertes sans chaussettes et du coup elle a ete obligee d'acheter des gants pour se les enfiler sur les pieds!!! Nous avons rencontre un groupe de jeune Coreens qui voulaient absolument etre pris en photo avec nous. Et un jeune tres intrigue par la barbe de Yassin s'est sentis irresestiblement attire et n'a pas resiste a toucher la barbe de Yassin apres l'avoir longement observe de cote. Marina avait son appareil juste a ce moment....photo tres chouette!!!
Apres la visite du site nous sommes en avance pour le bus mais impossible d'attendre dehors il fait trop froid. On essaie de se faufiler dans une auberge de jeunesse mais on est repere et du coup on commande le the pour pouvoir rester a l'interieur. On nous installe bien au chaud dans des fauteuils et on nous sert le the de la region qui s'avere avoir un coup de.......Wizard WC, parfum Pot-Pourris!! En plus on en comprendra jamais pourquoi le the est servis parfois dans des des a coudre surtout quand on a les mains gelees!!! Apres le the au gout detergent ou de terre de Chengdu, voici spray toilettes.
Au retour nous tombons evidemment dans les embouteillages mais le bus nous depose bien a notre auberge cette fois-ci. Par contre la conduite asiatique fait comme meme des accidents. Nous n'en n'avions pas vu jusqu'a present. Surtout les voitures voulant doubler les camions, ca ne pardonne pas; c'est la lois du plus fort qui s'applique ici et non pas le code de la route. Legers accrochages rien de bien grave.
Nous dinnons avec un couple de Hollandais qui est partis pour 3 ans!!! Ils reviennent du Laos et du Vietnam et on se demande si on va pas aller au Laos avant d'aller au Vietnam....a voir.
Nous prenons le train de nuit avec Hanna pour Dali encore plus a l'ouest et aussi a 2000m. On a presque faillis rate le train car Marina essayait de recuperer le discount que nous n'avions pas eu avec notre carte auberge de jeunesse et que les Hollandais ont eu. Elle a reussis en ne s'enervant pas mais en restant ferme!!


mardi, janvier 03, 2006

 

02-03 Janvier 2006: Guilin (Chine)

Nous retrouvons les jeunes filles de l'auberge avec qui Jerome a abuse de son charme de brushing pour descendre les prix d'internet et d'impressio. Nous reservons notre petite excursion pour aller voir les villages dans la montagne ou le riz est cultive en terrasse. Les jeunes filles doivent etre bien impressionees car elle en oublient de nous donner les informations importante du style heure de depart ou dans un autre contexte....... de brancher l'imprimante.......effet brushing!!
Nous decouvrons que le sud de la Chine est reste bien plus typique que le reste du pays, c'est la Chine que nous nous imaginons avant la modernisation. Ici pas besoin d'utiliser le vocabulaire special touristique: Pouyao!!! Qui veut dire Pas Besoin. Nous sommes peu chanceux avec la meteo car les villages sont dans la brume et malheureusement les nuages sont bas et du coup on n'a pas la perspective. Mais les Chinois sont debordands d'imagination et d'humour.....ils ont installe des posters de ce que nous sommes senses voir au points culminants!!! A mourir de rire. Malgres le peu de visibilite, la ballade est absolument fascinante car nous traversons ce village de riziere avec les maisons en bois sur pilotis. Les villages de cette région sont habités par plusieurs ethnies qui ont des coutumes différentes. Les femmes Yao se coupent les cheveux une fois dans leur vie (à 18 ans) et conservent la mèche, puis les laissent pousser jusqu'à leur mort. C'est impressionant l'art developpe pour s'attacher les cheveux par ces femmes.

Le lendemain nous visitons la grotte de la Flute en Roseaux. Nous prenons le bus de ville qui comme d'habitude est pas toujours evident a chopper mais on y arrive. Une grotte naturelle que les Chinois ont rendus super fascinante grace a un jeu de lumiere fantastique. Comme d'hab, il y a dragon, lion, meduses, moustiquiaires, oiseaux et meme Shanghai by night. Tres tres sympa, nous faisons la visite avec une famille d'Italien et Alberto qui n'arretait pas de decouvrir de nouvelles formes!!!
Nous avons aussi une mauvaise surprise: un de nos billets de banque est faux!!! Premiere fois en 8 mois, ca va c'est pas un gros billet (50RMB, 5 EUR) mais c'est vachement bien fait donc prudence.
Il y a pas mal d'animation dans la rue et dans les restaurants, le service est toujours aussi sympa, avec 5 serveuses pour nous. En Chine il y a souvent plus de personnel que de clients!! Et surtout ils travaillent 24h/24, 7j/7 surtout dans les hotels. Il y a une fille par etage que est assise sur un bureau et s'occupe des clients de l'etage mais dans la nuit il n'y a pas beaucoup de va et vient du coup elle dort assise sur sa chaise......Pareil pour la reception.....elle dorment sur les fauteuils.....dans le hall d'entre, souvent pas chauffe!!

Nous prenons le train pour Kunming vers l'Ouest. La gare n'est pas loin mais nous venons de rater le bus et on est un peu juste niveau temps.....donc on decide de prendre un taxi. Nous disons gare en Chinois (et oui!!! on essaie comme meme), il nous repond........ alors forcement on comprend pas. Notre arme anti-incomprehension est le billet de train. Et la il dit ok ok et pof il part dans la direction opposee de la gare??????? On lui fait la remarque et il comfirme avec des gestes que c'est par la. Bon....mais le temps passe et on se rapelle qu'il y a 2 gares!!???Il doit donc aller a l'autre qui est en dehors de la ville. Mais on a de grand doute car les filles de l'auberge (nounouille certes) nous ont indique la gare centrale en ville....on est un peu nerveux et le chauffeur de tacos lui est toujours positif. On arrive dans un endroit bien trop desert pour etre une gare d'ou partent les trains longues distance. Marina sort du taxi et court apres un monsieur en lui montrant le billet de train pour avoir comfirmation qu'on est au bon endroit. Il dit que oui et Marina regarde les signes sur le batiment, ca a l'air de correspondre. Jerome sort les affaires du coffre mais toujours un peu douteux, on decide de ne pas arrondir la facture et le chauffeur n'est pas tres content!!! On s'en fiche Marina court et Jerome insiste pour avoir son change. Finalement c'etait bien la......on aurait bien aime s'excuser aupres du tacos!! Mais c'est tellement vide comme gare, nous qui etions habitues a la centaine de personnes, il faut nous comprendre aussi, en plus on etait en retard. Et bien pour la peine le train a 3h de retard!!!!............depart prevus a 22h au lieu de 19h.........et il n'y a rien autour de la gare et dans le gare. Heureusement fort de notre experience du train Shanghai-Hong-Kong nous avions prevus nourriture a gogo, eau et lecture bien sur. Mais en fait on ne voit pas le temps passe car nous recontrons Yassin avec qui nous etions la veille dans les rizieres et Hanna se joint a nous: une Norvegienne qui voyage seule et va retrouver une amie au Vietnam. On papote. Yassin a le meme billet que nous et revient d'Inde. Nous partagons le meme compartiment avec Hanna et, Yassin est juste a cote. Nous sommes dans les fameuses couchettes dures ou il n'y a pas de portes et ou il y a 6 lits par compartiment!
Le voisinage a ete un peu dur. Le monsieur de la couchette du milieu n'arretait pas de jouer avec son tel mobile, avec le son au maximum bien sur. Mais le pire est que la dame du bas ne prenait meme pas la peine de mettre ses dechets dans la poubelle.......et le pire oui pire de tout...elle etait avec un petit d'a peine 2 ans et ne prenait pas la peine de l'emmener aux toilettes......on vous decrit pas l'etat du peu de sol de notre compartiment et l'odeur. On rapelle que les enfants ne portent pas de couches mais ont un trou dans leurs vetements......La plus a plaindre etait Hanna qui dormait en bas avec madame et bebe.
Descente en catastrophe du train car sur un malentendus on ne savait pas que nous etions deja arrives! pffui content d'etre a l'air frais!!!
On a comme meme bien apprecie le reveil force a 8h (alors qu le train n'arrivera qu'a 16h!!) avec musique a fond, braillage dans hauts-parleurs pour faire sa gymnastique matinale!!! La on a bien rigole!!


samedi, décembre 31, 2005

 

30 Decembre-1 Janvier 2006: Yangshuo (Chine)

Un vrai tour organise Chinois fait toujours un detour dans un endroit "piege" ou il n'y a rien d'autre a faire que se faire accoster par tous les marchands. Nous avons joue le jeux et regarde le manege des acheteurs "consommateurs" et des vendeurs. C'est assez drole a voir comment certain se sentent obliges d'acheter ce merveilleux collier en Jade. Apres 1h dans ce petit centre d'achat nous embarquons enfin dans notre bateau. Et la de nouveau on essaie de nous vendre les suculents poissons de la riviere, les crabes et autre delicacie de la region car le dejeuner compris dans le prix est "standard".
Malgre un temps brumeux les paysages sont absolument spectaculaires. Tous le long des montagnes pain de sucre et vegetations flamboyante. Le manege des vendeurs en barque en bambou nous amuse beaucoup. Quelle technique pour se propulser avec un baton sur la bateau et s'y accrocher et vendre des statues que certains seront fier de poser avec pour la photo. On se marre bien. Il y a un couple de jeune vivant en Australie et parlant donc Anglais qui nous explique ce que le haut-parleur braille depuis le debut: les formes des montagnes. Alors il faut trouver 12 chevaux ici, un veil homme la etc....Superstitions quoi.
La derniere heure est assez ininteressante et comme tous nos compagnons nous faisons une petite sieste...c'est calme!!

Le petit village de Yangshuo est tres mignon, avec ses maisons d'architecture traditionelle et les pains de sucre tout autour. Nous avons trouve une auberge de jeunesse tres sympa ou on parle anglais....ca fait du bien. On se loue des velos (superbes VTT) et partons explorer les alentours. Apres un parcours au bord de la route pas super super: pollution des camions, poussiere et meme traversee d'un tunnel sans lumiere....encrassage de poumon assure!! La seconde partie du voyage est superbe, nous arrivons dans un petit village tres rustique!! Vu que nous sommes les seuls extra-terrestres (les regards des otochtones!) dans le coin on se demande si c'est bien le bon petit village qui est indique dans notre guide. En tous ca c'est tres authentique, nous decouvrons les petites ruelles ou les habitants cuisinent et ont leur lavabo. Il y a aussi une rue ou il y a les ateliers de fabrication artisanale d'eventails. Nous voyons toute les etapes de fabriquation du decoupage a la peinture finale. Superbement artisanal!! D'ailleurs on craque et on achete un grand eventail. On sait qu'on va le regretter car il va pas etre facile a trimbaler jusqu'a ce que nous l'envoyons....si on arrive a trouver une boite assez grande....affaire a suivre.

Pour rentrer nous prenons le chemin plus long qui longue la riviere. Il faut la traverser d'abord. Et la coincidence heureuse nous arrivons a la sortie de l'ecole et prenons la barque avec tous les ecoliers du village. Les moins timide nous pose les questions classiques: d'ou tu viens, comment tu t'appeles, quel age as-tu? Marie? enfant? Pour nous aider a sortir de la barque ils nous portent meme nos velos!!! Sympa car en effet il ne fallait pas rater la marche sur le long bout de bois qui sert de quai!! Ensuite pendant la traversee des premiers pates de maison nous avions une escorte de jeunes enfants qui nous couraient apres et observaient cette homme etrange aux cheveux clairs et yeux bleus et surtout son brushing de 4 mois pas de coiffeur!!! Je (Marina) me suis regalee. Un gamin nous a meme trouve un serpent. Un super moment spontane en plus du paysage.
Belle balade a velo avec une jolie couleur du soir.

Reveillon dans un bon restaurant semi-francais avec comme vin "la muraille de Chine", diner occidental (pour changer! et malgres les rats qui couraient le long des murs) puis petit shot avec les gens dans la rue avant le compte a rebours. Quelque petards, un petit feu d'artifice et au lit!! Lendemain une autre journee velo pour explorer les rizieres et autre recoin de la riviere. Beaucoup choisisse de redescendre la riviere en embarcation de bambou (2 places assises, les velos et le canotier) avec un petit passage ou il faut faire du tobogan avec la barque. Un Chinois a demande a Jerome de le filmer (avec sa camera video) et du coup le chinois a ete tellement concentre a regarder la camera qu'il s'est completement mouille! Retour tranquille en bus a Guilin et ce coup ci on a bien pris un bus qui part a son heure de depart et non un van certes moins cher mais qui ne part que lorsqu'il est plein!!